Quels vins déguster en Ardèche ?

Par le 25 mai 2021

L’eau et la terre font bon ménage en Ardèche. Ces deux éléments sont propices à des vacances réussies entre baignades et découverte des vignobles. Depuis plus de vingt siècles, la terre ardéchoise produit de la bonne vigne. Plusieurs terroirs sont fertiles, offrant aux amateurs de puissants vins gourmands. Partons à leur découverte, mais toujours à consommer avec modération !

Quels types de vins trouve-t-on en Ardèche ?

La majorité de la production vinicole ardéchoise est axée sur les vins rouges. Mais les blancs et les rosés commencent à creuser leurs sillons. Les terroirs sont en effet suffisamment diversifiés pour abriter différents cépages.

Les randonnées sur les routes des vins ardéchois

Le label “Vignobles & Découvertes” nous indique trois destinations de choix sur la trace du patrimoine œnologique ardéchois.

En suivant le guide, nous partons en quête d’une double exploration : d’une part celle des trésors naturels et architecturaux de la région. D’autre part, celle des caves et des vignobles d’exception. Le vin d’Ardèche est élevé au rang d’art.

D’Hermitage en Saint-Joseph, de Cornas en Saint-Péray et les vignobles du sud ardéchois sont des destinations de choix. Au fil des balades cyclistes ou des randonnées pédestres, l’on passe de découverte en découverte : le Condrieu, le Cornas, le Saint-Joseph ou le Saint-Péray. Que d’appellations qui résonnent agréablement aux oreilles des épicuriens !

Les cépages ardéchois

Deux cépages sont emblématiques des crus ardéchois. Le Chatus et le Plan Brunel.

  • Le Chatus. Né au XIXe siècle, ce cépage a survécu miraculeusement à la crise du phylloxera des années 1880. Il porte aujourd’hui haut l’étendard des vins cévenols. Nectar au tannin original, il s’harmonise parfaitement avec les viandes rouges et la cuisine de Provence.
  • Le Plan Brunel. Cépage récent, le Plan Brunel mêle harmonieusement grenache noir et jurançon noir, ce qui assombrit sa robe. Les tannins sont fermes aux accents de fruits rouges mûrs s’associent parfaitement aux fromages auvergnats.

Les autres cépages de la région ardéchoise ne sont pas en reste : Le Cabernet Sauvignon rouge ou rosé, frais et sec. Le Chardonnay blanc fruité et aromatique. Le Cinsault rouge ou rosé fruité et souple. La Clairette, blanc souple et corsé. Le Gamay rouge fruité et floral. La Grenache rouge ou rosée aux accents de garrigue et de fruits rouges mûrs.

Mais aussi la Marsanne, vin blanc riche et corsé. Le Merlot rouge ou rosé fruité mûr au fort tanin. Le Mourvèdre rouge sec aux écorces de liège. Le blanc Roussanne fin et floral. Le Syrah rouge ou rosé aux baies sauvages et à la menthe poivrée. Ou encore le Viognier blanc aux goûts de violette et d’abricot.

Les autres plaisirs ardéchois

La dégustation des vins ardéchois s’accompagne naturellement de celle des saveurs du terroir.

Ces découvertes épicuriennes ne vont pas sans celles du patrimoine régional. Les villages pittoresques, les ouvrages architecturaux, ainsi que les rivières et les lacs. Entre canyons, cirques et gorges majestueuses, de nombreux coins de baignade en Ardèche offrent leurs eaux éclatantes aux amateurs. Plaisirs garantis !

Des crus rouges gorgés de soleil aux accents généreux. Des vins blanc d’une grande fraîcheur et d’une richesse d’exception. Des nectars rosés mêlant harmonieusement accents fruités et originalité. Les vignobles ardéchois s’offrent à tous les goûts.