La Touraine, terre des saveurs royales

Par le 11 juillet 2014

Au fil de la Loire et des châteaux des rois de France, la Touraine mêle la grande Histoire et les petites histoires de la gastronomie. De la célèbre Tarte des sœurs Tatin à l’épopée du chocolat de la Maison Poulain, en passant par les véritables macarons de l’Abbaye de Cormery, l’art culinaire a toujours servi l’art de vivre, au jardin de la France.

L’histoire des Châteaux de la Loire s’illustre non seulement par les figures marquantes des rois de France qui s’y sont succédés, mais aussi par les vestiges culinaires dont ils nous ont fait les héritiers.

De cette région riche en victuailles, que Rabelais et son Gargantua ont rendue célèbre, les cuisiniers ont su exploiter toutes les saveurs. Des cuisines des châteaux émanaient des senteurs d’autant plus exquises que les mets étaient recherchés : conserves de citrons confits, tarte Tatin, faisan à la compote de coings, beignets de culs d’artichauts, soufflé à la vanille. Ainsi, de la douceur tourangelle sont nées des saveurs subtiles au palais, délectables nourritures terrestres.

Les maîtres bien-aimés des châteaux de la Loire, comme en tout, dispensaient leur bon vouloir, avides à combler leur penchant pour les suaves saveurs de ce monde.

La qualité des ingrédients mêlés en associations exquises et osées procurait aux sens un plaisir délicat. Ces unions, où la vertu s’efface devant tant de gourmandise, ont lié, à jamais, le fervent désir de découvrir de nouvelles sensations et le plaisir satisfait d’en garder les secrets. Cette excellence des talents des maîtres d’œuvre derrière leur fourneau est depuis toujours une tradition en Touraine où les grands chefs sont légions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *